Représentant Résident

Caspar Peek

Caspar Peek a plus de 25 ans d’expérience dans le secteur du développement et de l’assistance humanitaire, notamment dans la planification stratégique et dans la coopération sud-sud, Caspar Peek est le Représentant de l'UNFPA en Côte d'Ivoire depuis juillet 2019.

Caspar Peek a plus de 25 ans d’expérience dans le secteur du développement et de l’assistance humanitaire, notamment dans la planification stratégique et dans la coopération sud-sud, Caspar Peek est le Représentant de l'UNFPA en Côte d'Ivoire depuis juillet 2019.

M. Caspar Peek a pris ses fonctions de représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en Côte d'Ivoire en juillet 2019. Il a rejoint cette mission depuis l'Ukraine et la Biélorussie où il a occupé le poste de représentant à partir de 2016 après avoir travaillé comme représentant national pour la Thaïlande et la Malaisie en 2012.

En 2004, il a travaillé à la Division technique du siège de l’UNFPA à New York, en tant que responsable de l'Unité de supervision des programmes internationaux et régionaux, notamment en tant que point focal principal pour la coopération Sud-Sud (2004-2008), puis, à partir de 2009, en tant que conseiller régional de programme chargé de la planification stratégique et du soutien aux bureaux de pays dans la région Asie/Pacifique. Au cours de cette période, Caspar a également occupé le poste d'administrateur responsable des bureaux de pays de l’UNFPA au Pakistan et en Chine.

Caspar a rejoint l'UNFPA en 1995, en tant qu'administrateur de programme pour le Nicaragua, le Costa Rica et le Panama, basé à Managua. Il a ensuite été Représentant adjoint en Haïti et dans les bureaux de pays de la République dominicaine (1998-2000), puis Directeur adjoint du Bureau sous régional de l’UNFPA pour les Caraïbes anglophones et néerlandophones (2000-2004).

Avant de travailler pour l’UNFPA, M. Caspar Peek a travaillé comme conseiller sur les partenariats public-privé auprès du ministre de la Santé du Nicaragua, coordinateur national d'un projet sur la santé maternelle et infantile financé par l'UE dans six pays (Guatemala, El Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica et Panama) et a enseigné dans plusieurs universités et grandes écoles françaises.

Il est titulaire de diplômes d'études supérieures de l'Université de Nancy (France) et de l'Université Fordham de New York, et a reçu une formation supplémentaire en santé publique, notamment en santé humanitaire, de la « London School of Hygiene and Tropical Medicine ».

De nationalité néerlandaise, Caspar est marié et père de deux filles adultes.

 

Plus sur Caspar Peek: