Actualités

Le Ministère des Affaires étrangères de la République de Côte d’Ivoire reçoit les lettres de créance du nouveau Représentant Résident du Bureau Pays du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA)

25 juillet 2019

Abidjan, le 25 juillet 2019 - Le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères, Monsieur Daouda Diabaté a reçu, en ce jour, les lettres de créance de Monsieur Caspar Peek, nouveau Représentant Résident du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en Côte d’Ivoire. Outre la réception des lettres de créance, les deux responsables ont, échangé sur le renforcement de la coopération entre la République de Côte d’Ivoire et l’UNFPA.

M. Caspar Peek, citoyen néerlandais, rejoint la Côte d’Ivoire après une mission en Ukraine et en Biélorussie où il a occupé la fonction de Représentant Résident de l’UNFPA depuis 2016. Monsieur Peek a rejoint l’UNFPA depuis 1995 et il dispose d’une solide expérience en matière d’administration de programmes internationaux et régionaux et de coopération sud-sud.

L’UNFPA, qui est l’agence lead de l’ONU sur les questions liées à la santé de la reproduction et au dividende démographique, a pour mandat de réaliser un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger et le potentiel de chaque jeune est accompli. L’UNFPA a été fondée en 1969 par l’Assemblée générale des Nations Unies et est présent en Côte d’Ivoire depuis 1972.

Dans le cadre du 7e programme de coopération (2017-2020) entre le gouvernement de la Côte d’Ivoire et l’UNFPA, sous la coordination du Ministère du Plan et du développement, les résultats encourageants ont été obtenus. Ces résultats indiquent que :

  •  (i) 1900 décès maternels ont été évités grâce à l’amélioration de l’offre de soins obstétricaux et néonataux d’urgence (SONU), l’utilisation de la planification familiale (UNFPA est le principal pourvoyeur de produits contraceptifs) ;
  • (ii) 440 000 grossesses non désirées ont été évitées de même que 157 000 avortements évités ; (iii) 329 femmes porteuses de fistules ont été opérées gratuitement avec un taux de succès de 77% ;
  • (iv) 41 plates formes de lutte contre les Violences Basées sur le Genre renforcées et équipés sont fonctionnelles;
  • (v)  3,7 millions d’élèves des cycles d’éducation primaire et secondaire soit 53,19% de l’effectif national ont reçu les quatre cours d’éducation sexuelle complète et entre 2014-2018, on a une réduction de 34% des grossesses en milieu scolaire;

Par ailleurs, l’UNFPA apporte un appui technique pour la mise en œuvre de programmes telles que le Projet régional d’autonomisation de la femme et le dividende démographique (SWEDD). L’UNFPA accompagne également le gouvernement de la Cote d’Ivoire dans la réalisation du Recensement Générale de la Population et de l’Habitat (RGPH) 2019.

M. Caspar Peek a remplacé Madame Argentina Matavel appelé à d’autres fonctions au sein de l’organisation.