Vous êtes ici

Journée mondiale de la contraception : les soins et les services de planification familiale désormais gratuits en Côte d’Ivoire

Dimanche, 26 septembre 2021- Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la Contraception à Agboville, le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, monsieur Pierre Dimba, a procédé au lancement de la gratuité de la planification familiale en Côte d’Ivoire.

Selon l’OMS, en 2020, la proportion de femmes en âge de procréer (15 à 49 ans) utilisant des méthodes modernes de planification familiale était de 75,7 % à l’échelle mondiale en 2019 ; toutefois, moins de la moitié des besoins en planification familiale étaient satisfaits en Afrique centrale et en Afrique de l’Ouest. En outre, selon les données publié en 2020 par le track 20 dans le cadre du Partenariat de Ouagadougou, les besoins non couverts en méthode moderne de contraception en Côte d’Ivoire sont estimés à 29,9% et près de 500 000 grossesses non désirées sont dues à l’absence de de contraception alors que plus de 2179 décès maternels ont pu être évités à cause de l’utilisation des nouvelles méthodes en contraception.

 

Si le combat semble être loin d'être gagné, des progrès significatifs ont été enregistrés dans la promotion de la plnification familiale. En effet, la Côte d’Ivoire dégage, chaque année, plus de 500 millions de FCFA pour l’achat de produits contraceptifs, et le nombre de structures offrant des services de planification familiale est passé de 60% en 2010 à 100% en 2018. Pour monsieur Dimba : « Au regard de ces nombreux bénéfices de la contraception, la Côte d’Ivoire s’engage à expérimenter, dès maintenant, la gratuité de la planification familiale dans cinq districts sanitaires dans les régions du Sud-Comoé, du Bélier et de l’Agnéby-Tiassa »,

L’UNFPA est un partenaire clé du gouvernement et des populations ivoiriennes dans la promotion de l’accès et de l’utilisation des services de planification familiale. C’est dans ce cadre que l’organisation soutient le gouvernement de Côte d’Ivoire en étant le premier pourvoyeur en produits contraceptifs du pays à travers l’appui annuel de TROIS MILLIONS de Dollars Américains pour l’achat des produits contraceptifs. 

Monsieur Alain Akpadji, Représentant Résident de l’UNFPA a déclaré : « Pour un repositionnement stratégique de la planification familiale contraceptive, nous devons nous focaliser sur l’appui à l’amélioration de la chaine d’approvisionnement des produits contraceptifs, l’engagement constructif des hommes à la santé de la mère et de l’enfant à travers les stratégies Ecoles des Maris et Ecoles des Futurs Maris et la vulgarisation de l’application E-Santé qui est outil d’échange, d’écoute, de partage de connaissance et de sensibilisation des adolescents et jeunes sur l’accès et l’utilisation des services de santé sexuelle et reproductive».

En marge de la cérémonie officielle, des stands, de débats et des consultations foraines ont permis aux populations de la ville d’Agboville et de ses environs de s’informer et d’avoir accès aux produits contraceptifs.