Vous êtes ici

RECRUTEMENT DE DEUX (02) CONSULTANTS(ES) NATIONAUX (ALES) JUNIORS POUR UNE ETUDE SOCIO ANTHROPOLOGIQUE

AVIS DE RECRUTEMENT 2021-017

 

RECRUTEMENT DE DEUX (02) CONSULTANTS(ES) NATIONAUX (ALES) JUNIORS POUR L’ETUDE SOCIO ANTHROPOLOGIQUE SUR L’IDENTIFICATION DES FACTEURS CULTURELS QUI INFLUENT L'UTILISATION DES CONTRACEPTIFS MODERNES EN MILIEU COMMUNAUTAIRE EN COTE D’IVOIRE

-----

Termes de référence

 

TERMS OF REFERENCE 

Hiring Office:

UNFPA / CÔTE D’IVOIRE

Purpose of consultancy :

La Côte d’Ivoire est confrontée à de nombreux défis à relever d’ici 2030 parmi lesquels figurent spécifiquement l’atteinte de l’ODD 3 qui nécessite de parvenir à l’accès de tous à des services de soins de santé sexuelle et reproductive notamment les services de planification familiale.

Le taux de prévalence de la contraception reste faible, à 22,50 % (Planification familiale 2020, rapport annuel 2020) de toutes les femmes âgées de 15 à 49 ans vivant en union stable. Pour cette dernière sous-population, le besoin non satisfait en matière de planification familiale est estimé à 30,5 % (MICS, 2016). Par ailleurs, le taux de natalité chez les adolescentes (15-19 ans) est de 124‰. Ces taux s’expliquent par un ensemble d’obstacles sociaux, culturels, financiers et géographiques. On estime que seulement 10 % des femmes ont le dernier mot dans les décisions relatives à leurs préoccupations liées à la santé. La faible pression sociale en faveur de l’utilisation des contraceptifs et les fréquentes ruptures de stock dans les points de prestation de services sont autant d’éléments qui expliquent cette situation. Le bilan commun de pays (BCP, 2020) a noté que les femmes et les filles du milieu rural ont un accès limité aux services de santé de base : l’enquête MICS 2016 indique que 38,7 % des femmes des zones rurales ont accouché sans assistance qualifiée, contre 8,7 % des femmes des zones urbaines.

 

Aussi, la Côte d'Ivoire à l’occasion de la Conférence internationale sur la population et le développement qui s’est tenue en novembre 2019 à Nairobi au Kenya s'est engagée à augmenter le taux de prévalence des contraceptifs modernes de 21,1 % à 50 %, d’ici 2030. Pour y parvenir, il sera indispensable pour les intervenants de disposer d’informations approfondies sur les déterminants culturels qui entravent l’adhésion aux initiatives de promotion de la planification familiale.

 

Dans le cadre du 8ème programme de coopération entre la Côte d’Ivoire et l’UNFPA et pour mieux orienter les interventions il est prévu à la suite des études antérieures sur la PF, la réalisation d’une étude qualitative auprès des communautés sur l’identification des facteurs culturels qui influent l'utilisation des contraceptifs modernes en milieu communautaire en Côte d’Ivoire.

 

Pour mener cette étude, le bureau de l’UNFPA en Côte d’Ivoire recrute une équipe de 03 consultant(e)s dont un (1) consultant national senior et deux (2) consultants juniors d’appui.

 

Cette étude vise à identifier les facteurs culturels qui limitent ou favorisent l'accès et l'utilisation des services de planification familiale ainsi que l’utilisation des contraceptifs modernes en milieu communautaire en Côte d’Ivoire

De façon spécifique, elle vise à :

  1. Comprendre les barrières structurelles, sociales et culturelles à la non utilisation des services de planification familiale et des méthodes contraceptives Examiner le profil sociodémographique des femmes qui utilisent les méthodes contraceptifs modernes et celle qui refusent ;
  2. Identifier les facteurs socioculturels, économiques, démographiques et comportementaux qui influencent la pratique de la planification familiale par les populations ;
  3. Identifier les attitudes des populations des centres de santé des communautés rurales vis-à-vis de la planification familiale ;
  4. Identifier les facteurs d’opportunité, de capacité et de motivation qui déterminent l'accès aux services et l’utilisation des méthodes contraceptives notamment les contraceptifs oraux et injectables ;
  5. Evaluer l’acceptabilité par les populations de l’implication des agents de santé communautaires dans la délégation des tâches en matière de prescription initiale et en continu des contraceptifs oraux et injectables par les agents de santé ;
  6. Proposer des éléments de stratégies d’actions à mettre en œuvre dans la promotion des changements de comportements chez les femmes et les filles pour accroître l'accès et l'utilisation des contraceptifs injectables.

 

 Scope of work:

 

(Description of services, activities, or outputs)

Sous la responsabilité du Représentant Résident de l’UNFPA-Côte d’Ivoire, la coordination du Représentant Adjoint, et sous la supervision directe du Spécialiste en Population et Développement, les consultant(e)s devront analyser l’aspect socio-anthropologie de la santé et spécifiquement celui de la santé communautaire tant au plan curatif, préventif et en matière d’éducation dans le système global de la promotion de la santé.

On s’intéressera aux déterminants socio-culturels, économiques, environnementaux qui expliquent le comportement de l’individu et de la communauté, dans ses choix en matière de planification familiale notamment le recours ou non aux contraceptifs oraux ou injectables.

 

Duration and working schedule:

La période de consultance s’étendra sur 45 jours ouvrables.

Methodology :

Les consultants transmettront une proposition de méthodologie dans le cadre de la réponse à l’appel d’offre qui sera ensuite validée entre le consultant et l’équipe de coordination PNSME/UNFPA.

 

Place where services are to be delivered:

Les consultants seront basés à Abidjan. Ils effectueront des misions sur le terrain, notamment dans les zones de faible prévalence contraceptive notamment, Bondoukou, Bouna, Odienné, Minignan, Touba, Man, Korhogo, Boundiali, Tingrela, Touba, Biankouma, Dabakala,,Katiola, Mbahiakro, Adzope, Agbovile, Aboisso et Adiaké

 

Delivery dates and how work will be delivered (e.g. electronic, hard copy etc.):

 

L’équipe de consultant(e)s produira les documents suivants :

  • Les guides de discussion, les transcriptions des verbatim des groupes de discussion
  • Les fichiers des données qualitatives
  • Rapport (préliminaire et final) de l’étude ;
  • Tous les documents produits dans le cadre de l’étude réunis et conservés dans un classeur et archivés en ligne

Monitoring and progress control, including reporting requirements, periodicity format and deadline:

Des réunions de suivi du travail des consultants seront régulièrement organisées avec l’équipe de l’UNFPA et l’équipe de coordination de l’étude.

 

Les consultant(e)s auront la responsabilité, durant toute la durée de l’évaluation, de proposer et de mettre en œuvre la méthodologie et les solutions les plus adéquates pour la réalisation de cette étude.

 

Avant l’étude :

  • Les consultant(e)s sont responsables des activités suivantes : élaboration d’un dossier technique présentant le plan de travail et l’approche méthodologique qui seront utilisés pour ce travail, l’élaboration des outils de collecte, de l’organisation de groupes de discussion (focus groupes dirigés) et d’interviews en veillant à la représentativité des intervenants.

 

Pendant la collecte de données :

  • Les consultant(e)s communiqueront régulièrement avec l’UNFPA et l’équipe de coordination de l’étude et tiendront compte à chaque étape de leurs commentaires et orientations.

Collaborer avec les bureaux décentralisés de l’UNFPA et les autorités locales pour la réussite de la phase de collecte sur le terrain.

 

Après l’étude :

  • Les consultant(e)s présenteront une version provisoire des résultats de l’étude pour commentaires et validation de l’équipe de coordination.
  • Les consultant(e)s soumettront un rapport final intégrant les commentaires et contributions de l’équipe de coordination 
  • Une présentation PowerPoint sera produite en vue de la séance de restitution des résultats.

Supervisory arrangements:

 

Les consultant(e)s travailleront sous la responsabilité du Représentant de l’UNFPA-Côte d’Ivoire, la coordination du Représentant Adjoint, et sous la supervision directe du Spécialiste de programme P&D, Responsable par Intérim du Cluster Connaissance et gestion de l’UNFPA. Ils bonifieront également de l’appui technique du Responsable du cluster Santé et de toute l’équipe de coordination de l’étude.

Expected travel:

 

La consultance nécessitera des visites de terrain dans les zones de faible prévalence contraceptive notamment, Bondoukou, Bouna, Odienné, Minignan, Touba, Man, Korhogo, Boundiali, Tingrela, Touba, Biankouma, Dabakala,,Katiola, Mbahiakro, Adzope, Agbovile, Aboisso et Adiaké ; et dans toute autre zone qui sera jugée nécessaire.

Required expertise, qualifications and competencies, including language requirements:

Education:

Les 2 Consultants Juniors Socio-anthropologues devront :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’études supérieures (minimum Bac + 5) en sciences sociales, sociologie, anthropologie ou toute autre discipline similaire.

Expériences

  • Avoir au moins 5 ans dans la réalisation d’études qualitatives de type socio-anthropologique dans le domaine de l’anthropologie et la sociologie de la santé ;
  • Avoir de solides connaissances de l’utilisation des logiciels de traitement des données qualitatives ;
  • Avoir une expérience en matière de recherche sur la santé de la reproduction y compris la planification familiale en Côte d’Ivoire ou dans un autre pays de la sous-région ;
  • Avoir une connaissance des défis liés aux questions de la santé de la reproduction, planification familiale ; population ;
  • Avoir une bonne connaissance des enjeux de l’utilisation de la planification familiale et ses impacts socioéconomiques et sur la santé ;
  • Avoir l’esprit d’équipe, de partage de connaissances, d’évaluation et propositions d’amélioration du plaidoyer et programmes de promotion de la planification familiale ;
  • Avoir une bonne maîtrise du Français oral et écrit ;
  • Avoir une bonne capacité à rédiger des rapports concis, précis et synthétiques ;
  • Avoir une expérience de travail avec les Agences du Système des Nations Unies sera un atout.

Autres:

  • Avoir une bonne maîtrise du Français oral et écrit ;
  • Avoir une bonne capacité à rédiger des rapports concis, précis et synthétiques

Inputs / services to be provided by UNFPA or implementing partner (e.g support services, office space, equipment), if applicable:

Le Bureau de l’UNFPA-CI facilitera la mission des consultants. Les frais liés à la logistique et la prise en charge des Consultants lors de missions et de visites de terrain seront pris en charge par l’UNFPA.

Other relevant information or special conditions, if any:

 

Le dossier de candidature doit nécessairement inclure les éléments suivants :

  • Lettre de motivation signée adressée à Monsieur le Représentant de l’UNFPA ;
  • Curriculum vitae signé ;
  • Formulaire P.11 (Notice Personnelle des Nations Unies) dûment complété et signé (le formulaire est disponible sur le site de l’UNFPA en Côte d’Ivoire« cotedivoire.unfpa.org ») ;
  • Une copie des attestations de services fait.

 

Les dossiers de candidature doivent être envoyés à l’adresse 

civ-recruitment@unfpa.org  au plus tard le 29 Octobre 2021 à 17H00, avec la mention « Avis de Recrutement 2021/017 au poste de Consultant junior, Economiste de la santé pour l’étude Socio anthropologiques sur l’identification des facteurs culturels qui influent l'utilisation des contraceptifs modernes en milieu communautaire en Côte d’Ivoire».

NB : Tout dossier incomplet et/ou ne remplissant pas les conditions énumérées ci-dessous ne sera pas analysé.

Les candidatures féminines qualifiées sont encouragées.

 

 

Avertissement

L'UNFPA n'exige pas de frais de candidature, de traitement de dossier, de formation, d'entretien, d'examen ou d'autres frais en rapport avec le processus de candidature où de recrutement. Les annonces, lettres ou offres frauduleuses peuvent être rapportées à la hotline de fraude de l'UNFPA http://www.unfpa.org/help/hotline.cfm

Signature of Requesting Officer in Hiring Office:

Date: