Vous êtes ici

Promotion de la santé dans la région du Bounkani : Le Bloc opératoire de l’Hôpital Général de Bouna fonctionnel

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique et ses partenaires du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA), ont procédé à l’opérationnalisation du bloc opératoire de l’Hôpital Général de Bouna le 4 juin 2020. Cette action va permettre aux populations de la région de Bounkani d’être pris en charge de façon effective pour leur besoin en santé sans avoir systématiquement besoin d’être évacué dans les Centre Hospitaliers régionaux des autres régions en cas de complication de leur situation médicale.

L’accès et l’utilisation des services de soins dans la région du Bounkani reste une priorité dans la lutte contre la mortalité maternelle et dans la promotion de la santé des populations de la région. La phase d’opérationnalisation du bloc opératoire de l’Hôpital Général de Bouna de deux salles opératoires est un bond en avant qualitatif pour la prise en charge de cas complexes comme les complications liées aux grossesses et la réparation des fistules obstétricales. Elle s’inscrit dans le cadre de la troisième phase du projet d’appui à la prévention et à la prise en charge de la fistule obstétricale en Côte d’Ivoire.

La mission de terrain effectué par les experts du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique et de l’UNFPA du 04 au 17 Juin 2020 à Bouna a permis de : i) renforcer les capacités techniques de 14 prestataires de santé comprenant des chirurgiens, des gynécologues, des instrumentistes et des anesthésistes réanimateurs, et de ii) rendre opérationnel le bloc opératoire de Bouna. Au cours de cette mission, 09 cas de fistules obstétricales ont été réparés chirurgicalement, tandis que 04 césariennes et 14 autres interventions de chirurgie générale ont été réalisées.

C’est avec soulagement que les populations de Bouna et des contrées environnantes ont accueilli le démarrage des réalisations d’interventions chirurgicales dans les nouvelles salles fonctionnelles du bloc opératoire car elles étaient obligées de se déplacer vers la ville de Bondoukou pour un prise en charge de problèmes de santé complexes qui nécessitaient une prise en charge chirurgicale. 

La mission d’opérationnalisation du bloc opératoire a permis de sensibiliser les populations de Bouna, notamment les femmes à fréquenter les centres de santé, et plus particulièrement les services de soins de santé maternelle au sein de l’Hôpital Général afin de réduire de façon significative les décès maternels qui demeurent une préoccupation majeure dans la Région du Bounkani dont Bouna est le Chef-lieu.