Vous êtes ici

CSU de Gabiadji : Un Centre de Santé Urbain proche des Communautés

La sous-préfecture de Gabiadji est une localité de plus trois mille habitants est situé au Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire dans le département de San-Pedro et se trouve à 500 kilomètres d’Abidjan. Son Centre de Centre de Santé Urbain a été résilient a pu mitiger l’impact de la pandémie de Covid-19 sur la fréquentation du centre.

La maternité reçoit une vingtaine de femmes par jour. Rokia, une patiente de 18 ans arrivée au centre de santé dans la matinée, mettra au monde quelques minutes plus tard, son premier enfant, un petit garçon, né dans le respect des gestes barrières. Si les responsables de la structure en sont satisfaits, le taux de fréquentation du centre de santé était faible avec la survenue de la Covid-19. Selon Inès Patricia Kacou, sage-femme Major du Centre : « Pendant cette pandémie, le centre de santé n’était plus fréquenté, les gens avaient peur de s’y rendre de santé parce qu’ils n’avaient pas d’information sur la maladie. Avec la sensibilisation, les quelques femmes qui venaient à l’hôpital allaient à leur tour sensibiliser les autres femmes avec le message suivant : ‘Quand nous partons à l’hôpital, les mesures barrières sont respectées, il n’y a pas de risques d’attraper la Covid 19’ ».

Pour témoigner de l’effectivité du respect des mesures barrières, le Centre de Santé Urbain de Gabiadji, a pris les dispositions de préventions conformément aux directives du ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle : le dispositif de lavage des mains à l’entrée de l’hôpital, la distanciation sociale et le port et la distribution des cache-nez.  

Irène est femme au foyer âgée de 32 ans et mère de 5 enfants. Si elle n’a pas encore opté pour une méthode de contraception, Irène dont le dernier enfant est né en période de Covid-19 a fait toutes ses consultations prénatales grâce à la sensibilisation reçue sur la nécessité de se rendre dans les centres de santé pour une meilleure prise en charge en dépit de la Covid 19.

 Assise dans le couloir du Centre de Santé pour une consultation post-natale elle déclare : « Au cours de cette dernière grossesse, j’avais peur et j’étais stressé à cause de la maladie de Covid-19. Par la grâce de DIEU, les agents de santés se sont bien occupés de nous. Il n’y a pas eu de contamination. Lors de l’accouchement, elles ont respecté les mesures barrières pour éviter de nous contaminer. Nous avons porté les masques, lavé les mains malgré la douleur. Dans l’ensemble, elles se sont bien occupées de nous ».

Le CSU de Gabiadji a eu ses résultats positifs grâce à une sensibilisation des autorités administratives, sanitaires et communautaires sur la pandémie de Covid-19 qui ont permis de contrer les rumeurs qui ont suscité certaines méfiances des populations à fréquenter les centres de santé. L’UNFPA a apporté un appui en formation et en équipement au Centre de Santé Urbain de Gabiadji et à l’Ecole des Maris de Touredougou pour a sensibilisation des populations à la fréquentation du Centre de santé en période de Covid-19.