J'ai dit non à l'excision : Latty

  • publié sur: 05/04/2018
  • Les mutilations génitales féminines (MGF) sont pratiquées dans le monde entier, malgré le risque d'hémorragie, d'infection et même de décès. À l'occasion de la Journée internationale de tolérance zéro pour les mutilations génitales féminines, les filles du monde entier luttent contre les MGF.